JOURNEE MONDIALE DE LA PAIX : Message du Ministre de la Citoyenneté et de l’Unité Nationale, Mr Mamadou Taran DIALLO

Le 21 septembre 2020, à l’instar des autres nations du pays, la Guinée a célébré la journée mondiale de la paix. Une journée qui, pour le cas guinéen, intervient dans un contexte marqué à la fois par le nouveau coronavirus et les préparatifs pour l’élection présidentielle du 18 octobre prochain. Aussi, dans son message de circonstance, Monsieur le ministre de la Citoyenneté et de l’Unité Nationale, a mis un accent particulier sur nécessité pour chacun et tous de veiller à préserver la paix et la quiétude sociale qui demeurent des acquis pour notre pays. Certes, une élection suppose compétition, contradiction et pluralité d’opinions. Cependant, Mamadou Taran Diallo nous rappelle que les enjeux liés au scrutin ne doivent pas nous détourner de l’essentiel. L’essentiel étant, comme le proclame le thème de cette année, de « façonner la paix ensemble ». 

Nous vous proposons ci-dessous l’intégralité du message de Monsieur le ministre 

Guinéennes et Guinéens,

Conformément à la résolution 55/282 du 7 Septembre 2001 de l’Assemblée Générale des Nations Unies, l’humanité célèbre la Journée Internationale de la Paix chaque 21 septembre pour renforcer les idéaux de paix au sein de toutes les nations. Le thème de cette année 2020 est « Façonner la paix ensemble » et est célébré dans un contexte de crise sanitaire du Covid 19.

C’est le lieu d’avoir une pensée pieuse pour toutes les victimes de cette maladie. Cette situation doit nous ramener à plus de compassion et de solidarité et comme le virus ne fait pas de différence, nos réponses doivent être donc inclusives, équitables et universelles. Après la victoire sur l’épidémie Ebola, c’est le combat de tous les jours du Pr Alpha CONDE, Président de la République de Guinée.

Chers compatriotes,

La journée internationale de la paix est célébrée en Guinée dans le contexte des préparatifs de l’élection présidentielle du 18 octobre 2020 : c’est un moment important de consolidation de notre processus démocratique. Ce faisant, nos propos, comportements et attitudes doivent concourir à l’instauration d’un climat apaisé en vue de permettre à tous, de participer à ce choix historique.

En ma qualité de Ministre en charge de la Citoyenneté et de l’Unité Nationale, je voudrais rappeler aux uns et aux autres nos responsabilités vis-à-vis du peuple de Guinée quant à la sauvegarde de la paix dans notre cher pays. La diversité d’opinions participe à la consolidation de la démocratie. Le plus important est que cette diversité s’exprime dans un climat apaisé afin de permettre la participation de tous au processus électoral. Cela induit de la part de chacun des attitudes responsables, patriotiques et empreintes de sérénité.

C’est pourquoi, à l’occasion de cette célébration, je voudrais mettre chacun devant ses responsabilités pour la préservation de la paix et la quiétude dans notre pays. Les diversités politiques doivent êtres des atouts pour notre processus de construction démocratique qui doit s’adosser sur des valeurs de dignité et de respect de la vie humaine. Chacun doit œuvrer, en tout lieu et en tout temps, pour que la Guinée soit au-dessus de toutes autres considérations.

L’élection est une compétition : retirons nos cartes électorales et votons dans la paix. Nos richesses et nos aspirations ne valent que dans la paix.

La paix est un acquis dans notre pays que nous avons la responsabilité de préserver en ayant toujours à l’esprit que « la paix construit, la guerre détruit ».

Continuons donc, inlassablement, à « Façonner la paix ensemble » gage d’une Guinée démocratique et prospère.

Bonne fête à tous et vive la paix