Détention de trois individus interpellés à Bantounka: le ministre de la Citoyenneté et de l’Unité nationale Mr Mamadou Taran DIALLO facilite la situation

Dans la nuit de vendredi 13 au samedi 14 mars 2020, trois individus ont été nuitamment interpellés dans le quartier Bantounka, dans la commune de Ratoma, en banlieue de Conakry par des hommes cagoulés non identifiés et conduits vers une destination inconnue. C’est très tardivement et notamment le lendemain que leurs familles ont été informées que leurs proches étaient en détention à la Direction Centrale de la Police Judicaire (DPJ).

Cela a pu être possible grâce au Bâtonnier de l’Ordre des Avocats Maître Djibril KOUYATE, qui, une fois informé, s’est investi pour en savoir davantage sur les conditions d’arrestation et lieux de détention d’Abdourahim Sow, Siradiou Diallo et Ousmane Diallo.

Et après quelques recherches, il a pu confier que les trois jeunes hommes « sont détenus à la DPJ dans des conditions normales. Je n’ai pas vu de signe de maltraitance et ils ont confirmé qu’ils n’ont pas été maltraités ».

Au moment où il confiait cette information la presse, Maître Kouyaté avait tout de même laissé entendre ne pas savoir, lui non plus, les motifs de leur arrestation. Plus loin, il précise que c’est le ministère de la Citoyenneté et de l’Unité nationale à travers le ministre Mamadou Taran Diallo, qui avait entrepris les démarches de facilitation lui ayant permis d’identifier le lieu de détention des trois jeunes hommes.

Pour finir, il indique qu’il allait alors voir dans quelle mesure on pourrait faciliter la mise en contact entre eux et les membres de leurs familles.

Comme pour dire que conformément à sa mission d’aide, de conseil, d’assistance, de promotion et de défense des droits de l’homme,  le département de la Citoyenneté et de l’Unité nationale reste ouvert à tous les citoyens